Policy Brief: Energy East / Document de politique générale: Énergie Est

l'anglais suit

Tout au long du mois d'Août 2015, le Sierra Club Québec a organisé plusieurs bioblitzs le long de la trajectoire prévue du pipeline (oléoduc) Énergie Est. Un bioblitz est un inventaire de la biodiversité, réalisé par des bénévoles dans un laps de temps limité. Une équipe de 23 bénévoles a visité 19 habitats différents entre Pointe-Fortune (d'où le pipeline entrerait dans la province de Québec) et Saint-Aubert (situé sur la rive sud du fleuve Saint-Laurent, à mi-chemin entre Québec et Rivière-du-Loup), et enregistré les espèces de la faune qu'ils ont observé. Ces inventaires fournissent un portrait détaillé des écosystèmes qui seront affectés par la construction du pipeline Énergie Est. Il ya une riche variété d'habitats sur la trajectoire prévue du pipeline, y compris des forêts, des champs et des milieux humides, qui abritent tous de nombreuses espèces.

La Fondation Sierra Club du Canada s’oppose à la construction du pipeline Énergie Est à cause des graves dommages que cela entraînera à la faune,  et aussi à cause de l’augmentation importante des gaz à effet de serre que cela provoquera. Un rapport de l'Institut Pembina prévoit que le projet du pipeline augmenterait les émissions de gaz à effet de serre jusqu'à 32 millions de tonnes par an.

Ce document de politique générale, incluant les résultats des bioblitzes, sera présenté à la Communauté Métropolitaine de Montréal, le 8 Octobre, 2015, dans le cadre de la consultation CMM Énergie Est. 


Throughout the month of August 2015
, Sierra Club Quebec organized several bioblitzes along the projected trajectory of the Energy East pipeline. A bioblitz is an inventory of biodiversity, carried out by volunteers in a limited amount of time. A team of 23 volunteers visited 19 different habitats between Pointe-Fortune (close to where the pipeline would enter the province of Quebec) and Saint-Aubert (located on the south shore of the Saint Laurence River, halfway between Quebec City and Rivière du Loup), and recorded the species of wildlife they observed.

Sierra Club of Canada Foundation opposes the construction of the Energy East pipeline because of the severe damage to wildlife it will entail and because it will cause a major increase in greenhouse gases. A report from the Pembina Institute predicts that the pipeline project will increase greenhouse gas emissions by up to 32 million tonnes a year.

This policy brief, including the results of the bioblitzes, will be presented to the Communauté Métropolitaine de Montréal, on October 8, 2015, as part of the CMM Energy East consultation.

File Type: 
PDF
French
Local Chapter: