sierraction!

sierraction!
SierrAction!
August 2009

Boating Up Bute

PowerShift Canada
Pedal for the Planet

Bute Inlet
PowerShift Pedal for the Planet


Boating Up Bute: A Sierra Club Fact-Finding Trip

Bute Inlet, a long and deep fjord 300 kilometres north of Vancouver, is sometimes known as “Canada’s Himalayas”.

It has glacier-covered mountain slopes, temperate rainforest, and a stunning view of Mount Waddington, the highest peak entirely in BC.

In the news, Bute has become synonymous with a controversial power proposal to harness over 1,000 megawatts of electricity from 17-high elevation creeks and rivers, and march it over the mountains to the electrical grid.

In late June, Sierra Club staff and volunteers boated up the 75-kilometre inlet. We wanted a first-hand view of the scope of the development owned by Plutonic Power Corp and its partner General Electric.

Read our op-ed piece in the Vancouver Sun.

In a “green power” gold rush invisible to most of us, the BC government has granted more than 130 water-for-power licences. Close to 600 more applications are pending.

The sheer scale of Plutonic’s proposal warrants questions and concern.

It is 33 times larger than the 30 megawatt limit set by the state of California’s renewable energy bill for run of river hydroelectric power. In addition to 17 stream diversions and 445 kilometres of transmission lines, the Bute project would involve 314 kilometres of roads, 142 bridges, 16 powerhouses, and a substation.

“As BC speeds up development of cleaner, carbon neutral energy, we need a well-thought, comprehensive and publicly acceptable template to assess the full environmental footprint of new power proposals,” says Sierra Club BC Executive Director George Heyman


PowerShift Canada

October 21-23, 2009 over one thousand young people from across Canada will come together for two days of awesome workshops and strategy sessions in Ottawa that will build to a MAJOR lobby day on Parliament Hill on the third day. We will deliver our message of change to our elected officials and push the federal government to take bold steps in tackling climate change.

Youth of all backgrounds will come together to create a fresh, positive, and inspiring vision of the future, one focused on our potential to overcome the challenges of the 21st century, build a clean energy economy, create green jobs, increase global equity, and revitalize our economy. Now is the time for action. Now is the time for boldness.

Why now?

The timing of Power Shift is critical. It leads into the UN climate negotiations taking place in December in Copenhagen where the international community must pull together a post-Kyoto deal on emission reductions. Canada has been a laggard on the international front, making this action doubly important - we need an international stance we can be proud of.

Young people in Canada have helped lead the charge for a brighter future. This moment is our chance to leverage that momentum into the largest youth climate action gathering Canada has ever seen!

Didn't this happen somewhere else before?


Powershift Canada will build on the success of similar events across the globe - in the UK, Austrailia and the US. At PowerShift US, young people mobilized over 10,000 youth to attend a major demonstration and lobby day in Washington last year! It's time to bring that excitement to Canada and make our voices heard!

What is it going to take to make this happen?

To make it happen we need YOUR help! There is a lot of exciting stuff that needs to happen, and a lot of fun ways to get involved. This is your opportunity to make history.


Pedal for the Planet


Pedal for the Planet riders have been on the move with cyclists from the west and will reach Regina in time for the Council of the Federation premier meetings

Pedal for the Planet

There they will be on hand to insist that all industry sectors across Canada – including the tar sands – make their fair share of global warming pollution cuts in any national cap and trade system.

They’ve been busy along the way holding action trainings, speaking events, and a rally at the constituency office of Environment Minister Jim Prentice.

On June 26, Pedal for the Planet started in Whitehorse, Yukon — with supporters cheering on Malkolm Boothroyd, Wendy Boothroyd, John Streiker and other cyclists. On June 28, Malkolm and Wendy set off, cycling close to a thousand kilometres down the Alaska Highway from Whitehorse to Edmonton. Malkolm is continuing on, joining the Prairie team of riders starting in Edmonton.

Other riders left Victoria, BC on July 3. Team BC crossed the province of British Columbia, stopping off in Vancouver, Hope, Kamloops, Revelstoke and other towns along the way. The cyclists climbed through the Rockies, making their way to Banff and Calgary.

Meanwhile, riders in Atlantic Canada have crossed the island of Newfoundland, a distance of over 900 kilometres from St. John’s to Port aux Basques. And have rode around the South Shore, and up the Annapolis Valley of Nova Scotia, and have moved into New Brunswick.

You can show your support by signing the online petition, or by making a donation for Pedal for the Planet.

On Facebook, you can join the Pedal for the Planet group, or become a fan to receive updates.


Action Alert: Budget needed for bears. The government must spend a little to save a lot!

Action Grizzly BearAlberta is on the front lines of shrinking grizzly bear range in North America. In 2002, aware of this disturbing trend, Alberta’s Endangered Species Conservation Committee recommended the grizzly be listed as a Threatened species but the provincial government refused to accept this recommendation. A Recovery Plan was developed but the Recovery Team, responsible for monitoring the implementation of the plan, has since been disbanded. Any action on recovery is now up to the sole discretion of the provincial government. Unfortunately with no funding dedicated for recovery, the fate of Alberta’s Great Bear remains uncertain.

Please take a moment to send a letter requesting the government includes grizzly bear recovery as a line item in Alberta’s 2010/2011 provincial budget.

Letters can be sent directly from the Action Grizzly Bear website and will instantly go to these key Alberta decision makers:

  • Alberta Premier Ed Stelmach
  • Honourable Lloyd Snelgrove, President of the Treasury Board
  • Honourable Ted Morton, Minister of Sustainable Resource Development

To instantly send your letter:
Click here if you live in Alberta 
Click here if you live outside of Alberta 


Employment Opportunity

SYCSierra Youth Coalition (SYC) is looking for a Student Groups Project Coordinator to join the Sustainable Campuses Quebec team.

Are you motivated? Do you have a good understanding of social and environmental issues our society is facing? Do you wish to foster sustainability initiatives on campuses? And are you interested in working within a dynamic organization not afraid of change? This job might be for you!


Sierra in the News

July 30, 2009: Edmonton Journal
Zero tolerance urged for 2,4-D products

July 28, 2009: Sarnia Observer
Sarnia stop on oil sands tour

July 23, 2009: St. John's Telegram
Article, “Film about overfishing makes waves”, misses key point


Wanted : volunteer translators

If you would like to volunteer your skills in translation (English to French), Sierra Club of Canada’s campaigns would benefit from your time.  Please contact cendrineh@sierraclub.ca.


The launching of Sierra Club Quebec’s Climate Change Education Program

Wednesday, August 26th 2009 — 6 to 9 pm
1222 Mackay St., Suite 302 Montréal (Québec)

This past June, we finalized and conducted an in-class pilot of the Club’s Climate Change Education Program and we are inviting you to celebrate its launch. A contribution by TD Friends of the Environment Foundation will ensure the in-class delivery for a semester. The support of our members, partners and friends will ensure we have the resources necessary to deliver the program in schools throughout the entire school year.

Donate 10$ at the door towards the delivery of the program by our in-class animators and we promise you an unforgettable evening of entertainment! Nishayel Williams and Friends will electrify the audience with live performances punctuated by activities taken from the our program, speeches and raffles. Food and refreshments will be served.


Join Today

View previous editions of Sierra Club of Canada's e-newsletter!

For information or comments, please contact katiea@sierraclub.ca.

Sierra Club Canada, 412-1 Nicholas St, Ottawa, ON, K1N 7B7 - 613-241-4611


SierrAction!
 

sierraction!
SierrAction!
Août 2009

 

Promenade sur le Bute

PowerShift Canada
Pédaler pour la Planète

Bute Inlet
PowerShift Pedal for the Planet


Promenade en canot sur le Bute: Une aventure pleines de découvertes avec le Sierra Club.

Le fjord Bute, un long et profond écosystème de 300 kilomètres au nord de Vancouver, est quelquefois surnommé « l’Himalaya du Canada ». Il possède des versants de montagnes recouverts de glaciers, une forêt humide tempérée, et une vue fantastique du mont Waddington, le plus haut sommet qui s’élève entièrement en Colombie Britannique.

Récemment, Bute a été associé avec un projet hydroélectrique controversé qui harnacherait au-delà de 1000 mégawatts d'électricité à partir de 17 rivières et bassins en altitude et qui transmettrait cette énergie par delà les montagnes jusqu’au réseau électrique de la province.

Vers la fin du mois de juin, un groupe de membres du Sierra Club et d’autres bénévoles ont visité le fjord. Nous voulions voir de près l’étendue du projet développement promu par la compagnie Plutonic Power et son partenaire General Electric.

Consultez l’éditorial dans le Vancouver Sun.

Dans un ruée vers « l’énergie verte » invisible pour la plupart d'entre nous, le gouvernement de Colombie-Britannique a accordé plus de 130 permis d’exploitation de rivières. Plus de 600 autres permis sont à l’étude.

La magnitude du projet de Plutonic Power soulève des questions. Il est 33 fois plus grand que la limite de 30 mégawatts dictée dans le projet de loi californien sur les énergies renouvelables quant aux projets hydroélectiques.  En plus de 17 détournements de rivières et 445 kilomètres de lignes de transmission, le projet Bute impliquerait également 314 kilomètres de routes, 142 ponts, 16 stations de retransmission et une sous-station.

“Puisque la Colombie Britannique accélère le développement d’énergie plus propre et neutre au niveau des émissions de carbone, nous avons besoin d'une grille d’analyse complète, structurée et acceptable pour tous afin d’évaluer correctement l’impact environnemental des nouvelles propositions énergétiques” déclare George Heyman, le directeur éxécutif du Sierra Club de Colombie Britannique.


PowerShift Canada

Du 21 au 23 octobre 2009, nous allons être des milliers de jeunes venant de tout le Canada à nous rassembler afin de participer à deux jours d’activités, d’ateliers et des conférences dans la ville d’Ottawa qui construira un magnifique place sur la Coline du Parlement en cette occasion. Notre objectif est de faire passer notre message aux élus politiques et de faire pression sur le gouvernement fédéral pour qu’ils prennent des mesures significatives en ce qui concerne le changement climatique.

Les jeunes du Canada viendront ensemble pour créer une vision nouvelle, positive et ambitieuse du futur. Nous allons cibler notre lutte sur les principaux défis du 21ème siècle : construire une économie basée sur les énergies renouvelables, créer des emplois dans le domaine de l’écologie, améliorer l’éthique internationale et redynamiser notre économie. Il est grand temps de passer à l’action et d’être audacieux !!

Pourquoi faire cette action maintenant ?

Le point du non-retour est proche dans le domaine environnemental. En décembre prochain, lors des négociations onusiennes sur le climat de Copenhague, la communauté internationale aura l’occasion de se ressaisir après les accords de Kyoto sur la réduction de gaz à effet de serre. Le Canada s’est fait remarquer pour son manque d’enthousiasme sur la scène internationale, ce qui rend notre action doublement importante. Nous avons besoin que le Canada prenne clairement position.

Les Jeunes du Canada aident à construire les fondations d’un avenir meilleur et obtiennent même une reconnaissance nationale et internationale. Le moment est venu de saisir notre chance afin de créer le plus gros rassemblement de jeunes pour lutter contre le changement climatique, jamais vu auparavant au Canada.

N’y a-t-il eu aucun autre rassemblement de la sorte dans le passé ?

Powershift Canada s’est construit grâce aux succès d’événements similaires à travers le monde (en Grande Bretagne, en Australie et aux Etats-Unis). L’an dernier, Powershift Canada a réussi à mobiliser environ 10 000 jeunes à Washington. On a donc assisté à une manifestation de grande envergure. Il est impératif de faire de nouveaux entendre nos voix en grand nombre mais cette fois au Canada !

Que faut-il pour que cette événement se réalise ?

Nous avons bien évidemment besoin de VOTRE aide ! Il y aura beaucoup d’excitation et de fun pour ceux qui s’impliqueront. Ne manquez pas une opportunité de faire évoluez l’histoire.


Pédaler pour la Planète

Les participants de  Pédaler pour la Planète sont en route avec d’autres cyclistes de l’Ouest et vont atteindre Regina à temps pour les premières réunions du Conseil de la Fédération.
Ils seront sur place pour souligner que tous les secteurs industriels à travers Canada – incluant les sables bitumineux – doivent faire leur juste part de réductions à l’intérieur du programme national de plafonnement des émissions et d'échange de droits d'émissions afin de réduire les gaz à effet de serre.

Ils ont été occupés tout le long de leur périple en tenant des séances d’information et des événements, et en participant à un rassemblement au bureau de comté du ministre de l'environnement Jim Prentice.
Le 26 juin dernier, Pédaler pour la Planète a démarré à Whitehorse, Yukon — avec une horde de valeureux supporteurs pour encourager Malkolm Boothroyd, Wendy Boothroyd, John Streiker et bien d’autres cyclistes. Le 28 juin, Malkolm et Wendy sont partis pour dévaler près de mille kilomètres sur l’autoroute de l'Alaska entre Whitehorse et Edmonton. Malkolm s’est élancé ensuite avec l’équipe de cyclistes des Prairies qui démarrait à Edmonton.

D’autres participants sont partis de Victoria, le 3 juillet. L’équipe de Colombie-Britannique a traversé cette province, faisant escale à Vancouver, Hope, Kamloops, Revelstoke et aussi dans d’autres villes en cours de route. Les cyclistes ont valeureusement affrontés les Rocheuses, en direction de Banff et de Calgary.

Pendant ce temps, d’autres cyclistes dans les Maritimes ont traversé l'île de Terre-Neuve, une distance de plus de 900 kilomètres entre St. John’s et Port aux Basques. Ils ont ensuite parcouru la péninsule sud du la Nouvelle Écosse jusqu’à la vallée d'Annapolis pour ensuite se diriger vers les sentiers du Nouveau Brunswick.
Vous pouvez  soutenir cet événement en signant la pétition en ligne, ou en offrant un don à Pédaler pour la Planète.

Sur Facebook, vous pouvez joindre le groupe Pédaler pour la Planète, ou devenir un partisan pour recevoir les mises à jour.

 

Agissez: Financement nécessaire pour la sauvegarde des ours. Le gouvernement doit dépenser un peu pour en sauver beaucoup!

Action Grizzly BearL’Alberta est aux premières loges du déclin des ours grizzly en Amérique du Nord. En 2002, conscient de cette triste tendance, le Comité de la conservation des espèces en danger de l’Alberta a recommandé que le grizzly soit inclus sur la liste des  espèces menacées mais le gouvernement provincial a refusé cette recommandation. Un plan de sauvegarde fut tracé, mais l’équipe responsable de sa mise en application a été dissoute entre temps. Toutes actions pour la protection du grizzly sont maintenant entre les mains du gouvernement provincial. Malheureusement, sans financement pour en supporter la sauvegarde, le sort du grand ours d'Alberta demeure incertain. 

Veuillez prendre un moment pour envoyer une lettre demandant que le gouvernement inclut un montant d’argent pour la sauvegarde des ours grizzly dans le budget provincial 2010/2011 de l’Alberta.

Les lettres peuvent être envoyées directement au site internet Action Grizzly  et seront aussi automatiquement envoyées aux décideurs d'Alberta :

  • Le premier ministre Ed Stelmach
  • L’Honorable Lloyd Snelgrove, président du Conseil du trésor
  • L’honorable Ted Morton, ministre du Développement durable des ressources

Pour envoyer votre message courriel:
Cliquez ici si vous vivez en Alberta
Cliquez ici si vous vivez à l’extérieur de l’Alberta

Pour plus d’informations, visitez www.actiongrizzlybear.ca


SYCLa Coalition jeunesse Sierra (CJS) est à la recherche d'un(e) chargé(e) de projet aux groupes étudiants pour compléter son équipe de trois employés coordonnant Campus durables au Québec.

Vous êtes motivé(e), avez une bonne connaissance des enjeux sociaux et environnementaux auxquels nous sommes confrontés et avez à coeur de faire avancer la durabilité sur les campus? Vous souhaitez travailler pour une organisation dynamique, comptant sur un réseau de plus de 1000 membres à travers le Canada et ouverte au changement? Cet emploi pourrait devenir le vôtre!


Traducteurs bénévoles demandés

Si vous voulez bien offrir votre expertise en traduction, (de l’anglais au français), le Sierra Club du Canada vous en sera bien reconnaisant.  Veuillez contacter mailto:cendrineh@sierraclub.ca.


Invitation au lancement du Programme scolaire sur les changements climatiques du Club Sierra Québec

Le mercredi 26 août 2009 de 18h à 21h, au 1222 rue Mackay, bureau 302, à Montréal.

En juin dernier, deux classes d’élèves du primaire ont été enthousiasmés par notre programme scolaire sur les changements climatiques ; nous vous invitons à venir célébrer avec nous son lancement officiel. Une commandite de la Fondation TD des amis de l’envirvonnement nous assure la prestation en classe pendant un semestre mais c’est votre contribution qui assurera que les élèves en bénéficieront pour toute l’année scolaire. Donc, nous avons besoin de l’appui de nos membres, de nos partenaires et de nos ami(e)s.

En échange d’un don de 10$ — une somme qui sera versée à la prestation du programme en classe par notre équipe d’animateurs — nous promettons une soirée mémorable. Nishayel Williams et amis nous livreront une série de performances musicales entre lesquelles nourriture, rafraîchissements, tirages, activités scolaires et discours seront au programme.

 
 

Voyez les éditions précédentes aux archives SierrAction!

Pour plus d'information, et pour nous faire parvenir vos commentaires, veuillez contacter katiea@sierraclub.ca.

Sierra Club Canada, 412-1 rue Nicholas, Ottawa (Ontario), K1N 7B7 - 613-241-4611