What the frack! How long before Canadian regulators wake-up?

Media Release, Nov. 8, 2011

Voir version française ci-dessous

OTTAWA – Sierra Club Canada is calling for a nation-wide moratorium on fracking (hydraulic fracturing) by the natural gas industry until federal and provincial governments can put in place proper regulations to ensure public safety and protect water supplies and the environment.

“If reports of natural gas infiltrating drinking water wells on properties neighbouring fracking operations wasn’t enough reason to act, then recent earthquakes in Britain should be,” said John Bennett, Executive Director of Sierra Club Canada. “What will it take for Canadian regulators to wake-up?”

Recent tremors in Blackpool, Northwestern England, were deemed to be "likely caused" by fracking operations. One tremor measured 2.3 the Richter Scale.

The hydraulic fracturing process pumps millions of gallons of water mixed with sand and as many as 200 chemicals (many very toxic) into shale rock formations. The process breaks-open pathways for previously unattainable gas to escape. The contaminated water is then pumped back to the surface

The wells produce high initial yields of gas but rapidly deplete. The unregulated technology is rapidly spreading across Canada since first being deployed in BC. There are now fracking plans for Alberta, Ontario, Quebec, New Brunswick and Nova Scotia.

There is little peer-reviewed research into the health impacts of fracking, but there is significant evidence of health impacts in rural communities where drilling is taking place, mostly the U.S. Midwest and Pennsylvania. Reports of contaminated wells, highly polluted air, human and farm animal illnesses are common and evidence is mounting of contamination of drinking water sources downstream from fracking operations.

John Bennett, Executive Director
Sierra Club Canada
613-291-6888
jb@sierraclub.ca



RELATED:

Fracking tests in Britain likely cause of earthquake tremors
BBC News, November 2011

Fracking operations increase risk of drinking water contamination: new study
Media Release, May 11, 2011

Fracking, shale gas and health: A case for precaution
An Ounce e-Newsletter, Summer 2011

Fracture Lines: Will Canada’s Water be Protected in the Rush to Develop Shale Gas?
Munk School of Global Affairs, October 2010


Production de gaz ou de tremblement de terre?

Communiqué de presse, 10 novembre 2011

OTTAWA-Sierra Club Canada fait une demande  pour un moratoire national sur l’utilisation de la  fracture hydraulique  pour l’extraction du gaz naturel. La dure de ce moratoire dépendra du temps que mettrons le gouvernement fédéral et provinciaux a mètrent en place des régulations pour assurer que la sécurité publique, les nappes phréatiques et l'environnement soient protégé.

"Si les rapports sur l'infiltration de gaz naturel dans les puits de propriétés adjacentes aux sites d'extraction de gaz naturel n'est pas une raison suffisante d’agir, peut-être que les tremblements de terre ayant eu lieu en Angleterre causé par cette méthode  d’extraction devrait l’être. "

Les séismes qui ont eu lieu à Blackpool, au Nord-Ouest de l’Angleterre, ont été causés par les opérations de la fracture hydraulique. Un de ces séismes a enregistré une puissance de 2.3 sur l'échelle Richter.

 Le processus de fracture hydraulique pompe des millions de gallons d'eau mélanger avec du sable et plus de 200 produit chimiques (que sont très toxique) dans les formations de roche de schiste ou le gaz naturel est emprisonné. Ce procède provoque des fractures dans la masse rocheuse permettant l’extraction du gaz naturel ; l'eau contaminée est ramenée à la surface.

Les puits produisent un rendement initial de gaz très élevé mais de très courte durée. Cette  technique d’extraction est très nouvelle et de ce fait  non régulée. C’est rapidement propager à travers le Canada depuis le premier déploiement en Colombie-Britannique. Il y a des plans pour mettre en œuvre la fracture hydraulique en Alberta, Ontario, Québec, Le Nouveau Brunswick et la Nouvelle-Écosse

Il y a très peu de recherche faites pour évaluer les effets à cour et long terme sur les impacts nocifs de cette technique d’extraction, mais il est à noter qu’au États Unis en Pennsylvanie ou cette technique est utilisé depuis quelques année ont a observés des effets néfastes sur la sante publique dans les communautés  proches des forages. Des rapports indiquent que l’eau de certain puits est contaminée, un accroissement de la pollution aérienne, une dégradation de l’état de santé des humains, mais aussi celles des animaux domestiques, la majorité de ces cas se situe en aval des opérations d’extraction de gaz naturel utilisant la fracture hydraulique comme méthode d’extraction.

Sierra Club Canada
Isabelle Brunet
(613) 241-4611 Ext. 228
isabelleb@sierraclub.ca

            

 Support Sierra Club Canada Foundation
and Receive a Charitable Tax Receipt! 

SCC Foundation - Donate Today

Sign-up and get involved...

Receive important news and action alerts!