Prospects for New National Urban Park in Greater Edmonton Region Spark Excitement

Version française à suivre

By Lindsay Boucher

This summer Johnathan Wilkinson, Former Minister of the Environment and Climate Change, announced a new program to create national urban parks across Canada. Seven cities were being considered, including the greater Edmonton area.  This announcement aligns with Sierra Club Canada Foundation’s goal of providing access to nature for all, protecting wildlife and habitat, and mitigating climate change with nature-based solutions.

Sierra Club Canada Foundation (SCCF), in collaboration with the North Saskatchewan River Conservation Society and CPAWS-Northern Alberta, have high hopes bringing groups together in support of the creation of a national park in the Edmonton region. 

“There has never been a better opportunity to advance creating a National Urban Park in the Metropolitan Edmonton Region,” said Dr. PearlAnn Reichwein, Edmonton National Urban Park Leader with Sierra Club Canada Foundation, noting that a national urban park program is a collaborative nature-based solution to many current and future needs as we aim toward the next century. “It’s about an investment in resiliency and connecting Canadians to nature in ways that have multiple benefits for a brighter future."

The Metropolitan Edmonton Region is at the convergence of the boreal and parkland bioregions. It sustains high biodiversity, including 27 species of fish, such as the threatened lake sturgeon, and corridors for wildlife such as deer and moose --  all within an urban, peri-urban, and farmland context. The region is also Treaty Six territory and the Homeland of the Métis Nation of Alberta. The region supports a metro populace of over a million and nearby municipalities on the watershed of the North Saskatchewan River, including a legacy of parks and protected areas.

Going forward, SCCF will work with Parks Canada and key stakeholders to encourage a national urban park that brings health, inclusion, and resiliency to the Edmonton Region, ensuring collaboration for environmental protection, and supporting Indigenous leadership and reconciliation.

This article is part of our Fall 2021 newsletter, The Activist. You can download a full PDF of The Activist with all articles here!

La possibilité d'un nouveau parc urbain national dans la région métropolitaine d'Edmonton suscite l'enthousiasme

Par Lindsay Boucher

Cet été, Johnathan Wilkinson, ancien ministre de l'Environnement et du Changement climatique, a annoncé un nouveau programme visant à créer des parcs urbains nationaux dans tout le Canada. Sept municipalités ont été choisies, dont la grande région d’Edmonton. Cette annonce va dans le sens des objectifs de la Fondation Sierra Club Canada de fournir à tous un accès à la nature, de protéger la faune et son habitat et d'atténuer les changements climatiques avec des solutions basées sur la nature.

La Fondation Sierra Club Canada (FSCC), en collaboration avec la North Saskatchewan River Conservation Society et la SNAP-Nord de l'Alberta, a bon espoir de rallier plusieurs groupes en faveur de la création d'un parc national dans la région d'Edmonton.

« Il n’y a jamais eu de meilleure occasion de mettre de l’avant la création d’un parc urbain national dans la région métropolitaine d’Edmonton », a déclaré la Dre PearlAnn Reichwein, responsable du projet de parc urbain national d'Edmonton à la Fondation Sierra Club Canada, en soulignant qu'un programme de parc urbain national est une solution collaborative axée sur la nature pour répondre à de nombreux besoins actuels et futurs, alors que nous nous dirigeons vers le prochain siècle. « Il s’agit d’un investissement dans la résilience afin de rapprocher les Canadiens de la nature, de manière à assurer un meilleur avenir. »

La région métropolitaine d’Edmonton se trouve aux frontières des régions biogéographiques de la forêt boréale et de la forêt-parc. Elle abrite une grande biodiversité, dont 27 espèces de poissons, comme l’esturgeon jaune, une espèce menacée, et des corridors pour la migration de la faune, comme les cerfs et les orignaux, tout cela dans un contexte urbain, périurbain et agricole. La région est également un territoire désigné par le Traité n° 6 et la terre natale de la Nation métisse de l’Alberta. Elle comprend la population d’Edmonton de plus d’un million d’habitants, en plus de celle de plusieurs municipalités le long du bassin versant de la rivière Saskatchewan Nord où l’on retrouve également un bon nombre de parcs et d'aires protégées.

À l’avenir, la FSCC travaillera avec Parcs Canada et les principaux intervenants afin d'encourager la création d'un parc urbain national qui favorisera la santé, l'inclusion et la résilience dans la région d'Edmonton, en assurant la collaboration pour la protection de l'environnement et en appuyant le leadership des Autochtones et la réconciliation.

Cet article fait partie de notre infolettre d’automne 2021, The Activist. Vous pouvez télécharger un PDF de cette infolettre avec tous les articles ici !