Saving The Gentle Giants of The Gulf - The Case To Support Saving Endangered Whales and Their Habitat

Saving the Gentle Giants of the GulfInspiring Hope and Action to Protect Whales and The Gulf

mothers and babies

The biggest hearts in the world

She carries her growing belly for nearly a year, and the moment her calf emerges she instinctively nudges the baby to the surface for its first precious breath.

With the stillness of a resting butterfly, she floats, allowing her new baby to feed on the heavy fat-rich milk that instantly provides life-sustaining food for her newborn.

Skin-to-skin, her baby tucks in for comfort and safety, staying close, while her mother watches and listens – for predators, advancing danger, the piercing blasting industrial acoustics that rock her ears and shatter her senses.

Her calf knows nothing of the threats that loom all around them - only the maternal bubble of protection that surrounds her.

In these fabled coastal waters, with every turn of her calf, every movement the baby makes - her subtle stirring when latching on - her mother knows exactly where her baby is.

They are here because her mother’s ancient memory - and the memory of all the mothers before - tells her to come here. 

It's a race against the clock.

the issue

Protecting vital ecosystems and coastal communities of the Gulf of St. Lawrence from a multitude of threats - including negative impacts from climate change, expanding oil and gas development, seismic blasting, and ship strikes, to name a few - is critical to the continued survival of endangered right whales and blue whales, and other precious marine life.

We seek to inspire engagement to prevent further fatalities from these threats that are claiming the lives of important members of the critically endangered right whale population and other species, and to protect and restore the Gulf of St. Lawrence to its once vital state as healthy, safe habitat.

It's a place people dream about.

THE GULFThe Gulf of St. Lawrence is the most biodiverse and productive marine ecosystem in Canada and one of the richest in the world. And it is simply one of the most beautiful places on earth.

It is a semi-enclosed sea, making its water and its residents particularly vulnerable to ecological shifts and ecological degradation.

Because of climate change, industrial activity and pollution, oxygen rates in the deepwater of the Gulf have dropped, and fish and other marine life cannot thrive as they once did. In addition, the surface water is warming and becoming more acidic, affecting aquatic life and food sources.

It is also a busy shipping route, with nearly 8,000 commercial ship transits per year.

Oil development and exploration in these waters poses a particular threat. A major oil spill in the Gulf of St. Lawrence would cripple marine life and affect the livelihoods and economies of the five surrounding provinces, and beyond. We cannot let a major oil spill crisis on par with the Deepwater Horizon disaster in the Gulf of Mexico loom as a constant threat in these waters. Oil spills here have already occurred here and they will continue. But a major blowout would devastate this ecologically important area for decades.

The stakes are too high and the richness of life in the Gulf too important to the planet's health to for us to turn away. The Gulf of St. Lawrence is home to many cetaceans, including humpback whales, North Atlantic right whales (endangered), blue whales (endangered), fin whales, minke whales, belugas (endangered), harbour porpoises, several dolphin species, and countless other marine species that support one of the world's most significant and complex ecosystems. 

the whales have a friend in Ethan Hawke

Ethan Hawke - friend of the whalesInternationally acclaimed actor, writer, director and producer Ethan Hawke is calling for an end to seismic blasting and oil and gas exploration in the Gulf of St. Lawrence, in a short film, The Vanishing Call of the Right Whale.

"I am a resident of the Gulf of St. Lawrence, and like most people, I have been in love with whales since I first discovered them when I was a little kid," says Ethan. “I'm asking people to join with me to demand a stop to seismic blasting - before it is too late. I hope Canadians and people from across the globe will team up with us to protect the beautiful and irreplaceable Gulf of St. Lawrence and its whales from this mindless destruction."

“According to right whale experts, seismic surveys, used to detect oil and gas deposits under the sea floor, are the loudest human produced noise after nuclear explosions,” states Hawke. “Hearing is as critical to whales as vision is to us. Whales depend on sound for all their life functions. The blasts blind the whales so they can’t give or receive the calls they need to survive: they can’t orient themselves, find food, find a mate, or their calves; they wander out of their habitat, they blunder into fishing gear and ships. Scientists warn us that if seismic blasting is allowed to proceed, it will very likely cause the right whale to go extinct. We simply cannot allow this to happen,” he says.

“This calving season saw seven new babies born in this population of right whales, while the previous year, not one calf was born. We cannot overstate the significance of these special births and the need to protect these nursing calves and their mothers, as they return to Canadian waters,” says Gretchen Fitzgerald, National Program Director with Sierra Club Canada Foundation.

backgroundFor millennia, whales have sought the safety and sanctuary of the Gulf of St. Lawrence and the Atlantic coast.

But right now, our Gulf waters – the northern nursery and sanctuary for endangered right whales, endangered blue whales, and humpback whales, to name a few – are increasingly threatened.

Industrial development and noise, the crushing effects of seismic testing on their sensitive acoustic make-up, polluted waters, increased shipping and ships strikes - are just some of the threats these beautiful whales face.

These whales are on the brink. But with the right combination of resources, expertise and urgent mobilization, we can protect them now — and work to protect their future.

In recent years, there is growing alarm that the Gulf of St. Lawrence is under threat from climate impacts and pollution. A study released in 2018 showed that the Gulf is one of the most climate-threatened marine ecosystems on the planet and warming in the Gulf is and will continue to result in hypoxic or low oxygen levels that right now threaten marine life and the communities that rely on fishing, tourism and a healthy, viable marine ecosystem.

Right whales and blue whales who migrate to the Gulf are and will continue to be harmed by such conditions. With numbers of just hundreds of individuals, lack of food sources caused by hypoxia could be the final blow for these critically endangered whales.

For decades, we have worked with a broad coalition of environmental organizations, tourism operators, fishing groups and indigenous leaders to support action to protect the Gulf. These efforts require tools to engage the public, encourage strategic actions and heighten awareness of the need to protect the Gulf.

You can help.

Sierra Club Canada Foundation has acted as a premier advocate for whales and the Gulf of St. Lawrence, positioning us as a resilient and recognized voice for marine mammals inhabiting this critical region. The whales of the Gulf are at a precipice and we must step up our actions to help propel urgent changes that will determine their survival and ensure vital protection of their habitat.

Sierra Club Canada Foundation has recognized that only with the combined efforts of advocacy, outreach, and philanthropic leadership can we influence the urgent changes necessary to save the whales of the Gulf and their important habitat.

Campaign Objectives:

  1. Increase public awareness regarding the need to protect the Gulf of St. Lawrence including the impacts of climate change, ship strikes, seismic blasting and other threats to whales and marine populations
  2. Develop a well-resourced and connected coalition of allies and activists engaged in efforts to protect and restore whale and fish populations in the Gulf of St. Lawrence
  3. Secure a commitment on the part of federal, indigenous and provincial governments to develop a comprehensive plan to protect and restore the Gulf of St. Lawrence, including critical habitat for marine mammals.

While it is careless human activity that is causing startling harm to these whales and their habitat in the Gulf, it will be thoughtful and urgent human activity that can save them and provide needed protections for them now -- and for generations to come.

Please join us in this important endeavour.

For the detailed campaign plan, please contact Melissa Munro - Director of Development and Communications at Sierra Club Canada Foundation.

thank you

version française

gentile geantsinspirer l'espoir

les meres et les bébés

le plus grand coeur

Elle porte son ventre grandissant pendant presque une année et dès que son baleineau apparaît, elle pousse instinctivement le bébé jusqu’à la surface pour son premier souffle précieux. 

Avec le calme d’un papillon au repos, elle flotte et nourrit son nouveau bébé de son lait épais et riche en gras qui fournit instantanément de la nourriture vitale à son nouveau-né.

Peau contre peau, son bébé s’approche et reste proche d’elle pour assurer son confort et sa sécurité, pendant que sa mère regarde et écoute — elle est à l’affût de prédateurs, de dangers qui approchent, des instances d’acoustique industrielle perçante et explosive qui ébranlent ses oreilles et ses sens. 

Son baleineau ne sait rien des menaces imminentes tout autour d’eux — il ne perçoit que la bulle maternelle de protection qui l’entoure.

Dans ces eaux côtières mythiques, chaque fois que son baleineau tourne, à chacun de ses mouvements — son agitation subtile lorsqu’il s’accroche — sa mère sait exactement là où se trouve son bébé. 

Ils sont ici puisque la mémoire antique de sa mère — et la mémoire de toutes les mères d’antan — lui dit de venir ici. 

course contre la moutre

enjeu

La protection des écosystèmes vitaux et des communautés côtières du golfe du Saint-Laurent contre une multitude de menaces — y compris les répercussions négatives du changement climatique, du développement pétrolier et gazier en expansion, des explosions sismiques et des collisions avec les navires, pour n’en nommer que quelques-uns — est critique à la survie permanente des baleines noires et des baleines bleues en voie de disparition, et à celle d’autres formes de vie marine précieuse.

Nous devons inspirer l’engagement afin d’empêcher d’autres décès en raison de ces menaces qui coûtent les vies d’importants membres de la population de baleines noires en danger critique d’extinction, de même que celles d’autres espèces. 

un lieu dont les gens rêvent

le GolfeLe golfe du Saint-Laurent est l’écosystème marin le plus biodiversifié et productif au Canada et l’un des plus riches écosystèmes au monde. Qui plus est, il s’agit tout simplement d’un des lieux les plus beaux dans le monde entier. 

Il s’agit d’une mer semi-fermée, ce qui fait que ses eaux et ses résidents sont particulièrement vulnérables aux changements écologiques et aux détériorations écologiques. 

À cause du changement climatique, les activités industrielles et la pollution, les taux d’oxygène dans les eaux profondes du golfe ont chuté et les poissons ne peuvent plus prospérer comme auparavant. De plus, les eaux de surface se réchauffent et s’acidifient, ainsi touchant la vie aquatique et les sources alimentaires. 

Il s’agit également d’une route maritime très fréquentée, avec près de 8 000 transits de navires commerciaux par an. 

Un déversement majeur d’hydrocarbures dans le golfe du Saint-Laurent paralyserait la vie marine et toucherait les gagne-pain et les économies des 5 provinces environnantes et au-delà. 

Le golfe du Saint-Laurent abrite plusieurs cétacés, y compris les baleines à bosse, les baleines noires de l’Atlantique Nord (en voie de disparition), les baleines bleues (en voie de disparition) les rorquals communs, les petits rorquals, les bélugas (en voie de disparition), les marsouins communs et plusieurs espèces de dauphins. 

Ethan Hawke ami des baleines

Ethan HawkeDans son court-métrage, The Vanishing Call of the Right Whale (« Le cri en voie de disparition de la baleine noire »),Ethan Hawke, l’acteur, l’auteur et le producteur de renommée mondiale, réclame que l’on mette fin aux explosions sismiques et à l’exploration pétrolière et gazière dans le golfe du Saint-Laurent.

« Je suis résident du golfe du Saint-Laurent et comme la plupart des gens, j’ai été amoureux des baleines depuis que je les ai découvertes quand j’étais petit, » dit Ethan. « Je demande aux gens de se joindre à moi pour exiger que l’on mette fin aux explosions sismiques — avant qu’il ne soit trop tard. J’espère que les Canadiens et des gens du monde entier feront équipe avec nous pour protéger le magnifique et irremplaçable golfe du Saint-Laurent et ses baleines contre cette destruction insensée. »

« Selon les experts sur la baleine noire, les campagnes de sondages sismiques qui sont employées pour détecter les gisements de pétrole et de gaz sous le fond marin sont les bruits les plus forts produits par les humains après les explosions nucléaires, » affirme M. Hawke. « Pour les baleines, l’ouïe est tout aussi critique que la vision pour nous. Les baleines dépendent du son pour assurer toutes leurs fonctions vitales. Les explosions “aveuglent” les baleines et les rendent incapables d’émettre ou de recevoir les cris dont elles ont besoin pour survivre : elles ne peuvent pas s’orienter, trouver de la nourriture, trouver un partenaire ou leurs baleineaux ; elles sortent de leur habitat, elles butent contre les engins de pêche et les vaisseaux. Les scientifiques nous avertissent que si les explosions sismiques sont autorisées à procéder, le résultat très probable serait l’extinction de la baleine noire. Nous ne pouvons tout simplement pas permettre que cela se produise, » dit-il.

« Pendant cette saison de mise bas, sept nouveaux bébés furent nés au sein de cette population de baleines noires, alors que l’année précédente, pas un seul baleineau ne fut né. Nous ne pouvons pas surestimer l’importance de ces naissances spéciales et le besoin de protéger ces baleineaux allaitants, ainsi que leurs mères, alors qu’ils retournent aux eaux canadiennes, » dit Gretchen Fitzgerald, directrice nationale des programmes de la Fondation Sierra Club Canada.

contextePendant des millénaires, les baleines ont cherché la sécurité et le sanctuaire du golfe du Saint-Laurent et de la côte de l’Atlantique.

Mais en ce moment, les eaux du golfe du Saint-Laurent — la nourricerie et le sanctuaire nordique pour les baleines noires en voie de disparition, les baleines bleues en voie de disparition et les baleines à bosse, pour n’en nommer que quelques-uns — sont de plus en plus menacées.

Le développement et les bruits industriels, les effets écrasants de la prospection sismique sur leur milieu acoustique sensible, les eaux polluées, le transport maritime à la hausse et les collisions avec les navires ne sont que quelques-unes des menaces qui affrontent ces magnifiques baleines.

Ces baleines sont au bord du gouffre. Par contre, avec la bonne combinaison de ressources, d’expertise et de mobilisation urgente, nous pouvons les protéger maintenant — et œuvrer à la protection de leur avenir.

Au cours des dernières années, on s’inquiète de plus en plus que le golfe du Saint-Laurent soit menacé par les répercussions climatiques et la pollution. Une étude publiée en 2018 a démontré que le golfe est l’un des écosystèmes marins les plus menacés par le changement climatique dans le monde entier et que le réchauffement du golfe a et continuera d’avoir comme résultat l’hypoxie, c’est-à-dire des faibles niveaux d’oxygène qui menacent actuellement la vie marine et les communautés qui comptent sur la pêche, le tourisme et un écosystème marin sain et viable.

Pour les baleines noires et les baleines bleues qui migrent au golfe, de telles conditions sont et continueront d’être nuisibles. Avec une population qui ne compte que des centaines d’individus, une pénurie de sources alimentaires provoquée par l’hypoxie pourrait être le coup de grâce pour ces baleines en danger critique d’extinction.

Pendant des décennies, nous avons travaillé avec une large coalition d’organismes voués à la protection de l’environnement, d’opérateurs touristiques, de groupes de pêcheurs et de leaders autochtones afin de soutenir les mesures pour protéger le golfe. Ces groupes ont besoin d’outils pour engager leurs membres, encourager les mesures stratégiques et sensibiliser la population à la nécessité de protéger le golfe.

vous pouvez aider a

La Fondation Sierra Club Canada a agi à titre de premier défenseur des baleines et du golfe du Saint-Laurent, ce qui nous positionne comme une voix tenace et reconnue en faveur des mammifères marins qui habitent dans cette région critique. Les baleines du golfe sont au bord du gouffre et nous devons intensifier nos actions pour aider à accélérer les changements urgents qui détermineront leur survie et qui assureront la protection vitale de leur habitat.

La Fondation Sierra Club Canada reconnaît que seuls les efforts conjugués de défense des intérêts, de proximité et de leadership philanthropique nous permettrons d’influencer les changements urgents qu’il faut apporter pour sauver les baleines du golfe et leur habitat important.

 

les objectifs1. Sensibiliser davantage le public à la nécessité de protéger le golfe du Saint-Laurent, y compris contre les effets néfastes du changement climatique, les collisions avec les navires, les explosions sismiques et d’autres menaces aux baleines et aux populations de vie marine

2. Élaborer une coalition branchée dotée de ressources suffisantes formée d’alliés et de militants engagés dans des efforts de protection et de restauration des populations de baleines et de poissons dans le golfe du Saint-Laurent

3. S’assurer d’un engagement de la part des gouvernements fédéral, autochtones et provinciaux pour développer un plan complet pour la protection et la restauration du golfe du Saint-Laurent, y compris l’habitat critique des mammifères marins.

.    .    .    

Bien que ce soit les activités humaines imprudentes qui sont à l’origine des blessures déconcertantes à ces baleines et des dégâts à leur habitat dans le golfe, ce seront des activités humaines réfléchies et urgentes qui pourront les sauver et leur fournir les protections dont ils ont besoin dès maintenant — et pour les générations à venir.

Veuillez vous joindre à nous dans cet effort important.

Pour obtenir la version détaillée du plan de campagne, veuillez communiquer avec Melissa Munro, la directrice du développement et des communications de la Fondation Sierra Club Canada.

Je vous remercie!